|

Week-end en Beauvaisis

Super ! Nous voilà repartis pour une sortie dans la région de Beauvais et dès 6h du matin près de 40 personnes s’étaient données rendez-vous rue du Pré Doulet à Bourges destination la Beauvaisis. Après quelques heures de route, vers 11 h 00, la visite guidée du jardin Henri Le Sidaner à GERBEROY pouvait commencer… Mais manque de chance, la pluie était de la partie. Dans l’enceinte de l’ancien château qui domine la ville, une partie des terrasses a été aménagée par le peintre post-impressionniste Henri Le Sidaner en jardin suspendu visible depuis le promontoire situé dans les remparts. Une magnifique balade au cœur de 4000 m² de jardins et bosquets situés sur plusieurs niveaux nous fait rencontrer : jardin blanc, jardin sauvage, terrasses à l’italienne, jardin jaune et bleu doté d’un temple de l’Amour, roseraie… le programme démarre très fort, mais un peu humide !

Superbe bâtisse très soignée et d’une propreté sans faille

Après un très bon déjeuner, nous sommes partants pour la visite du château de TROISSEREUX et son parc du 16ᵉ siècle, dont l’histoire nous surprend. En effet, Troissereux a une histoire bimillénaire et le château a en lui-même une architecture très particulière. Il possède une tour alchimique, qui est en même temps une tour du temps, dans laquelle se trouvait une horloge médiévale, aujourd’hui exposée dans la chapelle. Son parc, dessiné par Bernard Palissy au 16ᵉ siècle, conserve des arbres de l’époque, platanes d’orient, classés arbres remarquables de France. Le parc dispose aussi de cyprès chauves ramenés des Amériques par le Marquis de Lafayette du 18ᵉ siècle lors de son expédition avec l’Hermione. Ouf, tout cela est splendide, mais les jambes en ont assez, direction l’hôtel à Beauvais pour reprendre des forces.

L’usage des parapluies avait pratiquement disparu pour écouter notre guide

Le lendemain matin, après une bonne nuit de sommeil, vers 10 h 00, sommes partis à la découverte la Cathédrale St-Pierre qui défie la loi de la gravité. 47 mètres de hauteur, un transept long de 60 mètres, un chœur gothique considéré comme le plus haut du monde (48,50 mètres), une œuvre inachevée avec des proportions impressionnantes et malgré l’absence de nef, de flèche et de véritable clocher, elle reste l’un des exemples les plus ambitieux de l’art gothique. La Cathédrale de Beauvais a le privilège de renfermer une autre œuvre d’envergure, une horloge astronomique, créée par Auguste Lucien Vérité. 12 mètres de haut sur 6 de large et pas moins de 90 000 pièces parfaitement synchronisées, dans un meuble de style romano-byzantin…..impressionnant comment nos anciens travaillaient à l’époque !

Jolie photo des adhérents sur le parvis de la cathédrale où la pluie avait disparu

Puis, après la pause déjeuner, direction les jardins de M. VAN BEEK Véritable palette à ciel ouvert, le peintre y puise ici toute son inspiration entre dahlias, nénuphars et hortensias. Ici tout est calme, tranquillité et volupté et nous sommes transportés de massifs de fleurs en bassins de nénuphars, avec toujours le même émerveillement pour les yeux ; Un seul mot : somptueux !

Des tablées fort sympathiques trinquant à la SHC et au bonheur de se retrouver …. SUPER !!

Et voilà, nous sommes déjà sur le chemin du retour où Bourges nous attendait vers 21h mais ne pouvions vous quitter sans trinquer à votre santé comme en témoigne cette conviviale tablée !!

A lire également